LE CYBERMAGAZINE de la famille et de la petite enfance

Poni.ca


Titre - Toux apitchou

 

 


Depuis qu'il s'est transformé en bonhomme de neige, après avoir retrouvé ses amis sur la montagne des sans soucis, peu habitué qu'il est à se promener dans le froid, Poni a attrapé une vilaine toux. Pas une toux comme les autres, non, une toux de Bongabong, une toux apitchou.


À chaque fois qu'il essaie de parler, il se met à éternuer « Ha... ha... ha... ha... apitchou!!! » Et bing badabing badabon il fait un bond... deux bonds et se retrouve sur les fesses... patapon!!!


Ce sera bientôt la fête de la St-Valentin, et il y a tant de choses à préparer. Et même enrhumé, Poni est décidé à rejoindre les habitants du village qui s'affairent tous à la préparation de la fête de l'amour. Il ne voudrait pas rater l'occasion d'aider ses amis.


Pour les Bongabongs, la St-Valentin est une fête très spéciale. Chaque habitant du village a une tâche particulière à accomplir. Il y en a qui fabriquent des cœurs de toutes les formes, d'autres qui préparent de copieux repas et quelques-uns qui fabriquent des suçons en chocolat. Miam!!! Menoum menoum!!!!!!


Alors comme c'est Poni qui saute le plus haut et qui vole le plus vite, c'est à lui qu'on a demandé d'accrocher la grande guirlande rouge après les étoiles.


« Tu es certain que tu peux le faire? »; lui demanda Pegui.

 

Et Poni, sans dire un mot, pour ne pas se mettre à éternuer, attrapa la guirlande et se prépara à faire son saut interplanétaire pour s'envoler « Vada...atchoom » il se remit aussitôt à éternuer; « Ha...ha...ha...ha...apitchou!!! » Et bing badabing badabon il fit un bond...deux bonds... trois bonds... quatre bonds et cinq bonds; et BONG!!! Il se retrouva encore sur les fesses... patapon!!! Sauf que cette fois-ci, enroulé de tout son corps dans la guirlande qu'il devait accrocher.


« Hi! Hi! Hi! Hi! » firent Pegui et Poli ne pouvant plus retenir leur rire tant la scène était drôle;


« Hi! Hi! Poni tu as l'air d'un spaghetti! Hi! Hi! » dit Pegui . « Au tomate »; continue Poli.


« Mais aidez-moi, au lieu de rire, je suis pris, je n'arrive plus à me déprendre... aille ya yaille...»; dit Poni qui se remit aussitôt à éternuer. « Ha...ha...ha...ha...apitchou!!! ». Et bing badabing badabon... après cinq bonds, il retomba assis sur les fesses... patapon!!! Encore prisonnier de la guirlande, entortillé comme un saucisson.


Voyant qu'il ne réussissait pas s'en sortir seul, les deux copains prirent donc chacun un bout de la guirlande et tirèrent de toutes leur force; UNE et DEUX ... et DEUX ET TROIS Et ...VLAN!!!


D'un coup sec, la bannière se déroula et Poni tourna, tourna et tourna aussi vite qu'une toupie....vev...vev...vev...vev...vev!!!! Puis il arrêta de tourner quand la guirlande fût complètement déroulée. Il se releva, un peu étourdi; balançant à gauche à droite, par devant, par derrière pendant que ses amis s'approchèrent de lui et l'attrapa pour ne pas qu'il tombe.


Il ouvrit les yeux et dit : « Ouf!!! Je ne croyais jamais pouvoir m'en sortir, une chance que vous étiez là. »


C'est alors que Poli remarqua que Poni n'avait pas éternué lorsqu'il avait parlé. Il lui demanda de parler de nouveau. « Allo...euh...Allo... Ça marche!!! Je peux parler sans éternuer, je suis guéri, vous m'avez guéri... Yeah!!!! Je vais pouvoir aller accrocher la guirlande!!! »


Et Vadavoom, Poni s'envola telle une fusée, traînant derrière lui la grande guirlande qui dans le vent prit la forme d'un immense cœur, gros comme le ciel.

 

 

Copyright © 2009 www.poni.ca • Tous droits réservés

 

telecharger - toux apitchou   Bannière pub albong

Partager et utilités
Envoyer Imprimer Favoris
Liens utiles Liens utiles Qui sommes-nous Liens utiles Contact

KDM MANAGEMENT